Les coûts salariaux français

 

ape affichage obligatoire

À la mi-2018, vous avez peut-être oublié une information monétaire vitale. C’est l’accélération des coûts salariaux en France révélée par le Coe-Rexecode (Centre d’observation et de recherche économiques pour le développement de l’économie et le développement de l’entreprise). Dans toutes les zones de marché, le coût des heures de travail est supérieur à la moyenne du territoire euro. Dans ce sens, les dépenses horaires de travail pourraient bien s’accélérer en 2018.

En France, le coût des heures de travail dans les administrations industrielles et de marché devient plus rapide que dans la zone euro. L’hexagone face à l’Allemagne, qui compte un nombre incalculable d’affaires en 2017, a enregistré une hausse de son chiffre d’affaires.

… augmentation de la compensation plus rapide!

Alors que les dépenses de travail en France augmentent plus progressivement que dans la zone euro, il n’en va pas de même pour les salaires. Dans les zones de marché, la rémunération a augmenté de 2,1% d’une année à l’autre en France, légèrement sur le territoire de la zone euro, à la normale de + 2%. L’Allemagne a enregistré une augmentation de rémunération de + 2,5% en un an.

Le coût des heures de travail augmentera en 2018

En 2018, les dépenses de travail ne seront pas réduites, une première depuis 2012. De plus, le crédit d’impôt pour agressivité et travail (CICE) a été réduit de 1% à compter du 1er janvier 2018. La dernière devrait être liquidée en 2019, comme indiqué dans le projet de loi de finances pour 2018. Il sera remplacé par une diminution des engagements des patrons. Quoi qu’il en soit, ce changement prévoit de réduire de 6% les engagements, contre 7 déjà avec le CICE.

Ajoutons à cela la réévaluation du SMIC de 1,24% qui s’est également produite le 1er janvier, et l’extension des dépenses horaires du travail français devrait dans ce sens accélérer cette année dans les segments de 1,2%.

Compte tenu des problèmes d’inscriptions auxquels sont confrontées les organisations de nombreuses divisions et d’un ralentissement de leur rythme de création, des augmentations de salaire pourraient également se produire dans les mois à venir.

 

Ape affichage obligatoire